📦 Livraison gratuite au Luxembourg 🇱🇺

0

Votre panier est vide

4 minutes de lecture

C’est encore une fois le début d’une journée bien remplie pour vous ! En effet, montre au poignet et clés en mains vous vous apprêtez à passer le pas de la porte en gratifiant votre compagnon d’une caresse ! Cependant, votre départ équivaut aussi à un long moment d’absence pour votre chien. Que vous partiez travailler ou que vous vous absentiez pour d’autres raisons, voici quelques précieux conseils afin d’occuper son chien lors de votre absence afin qu’il puisse attendre votre retour dans de bonnes conditions !

Saviez-vous que de nombreux chiens ont du mal à gérer la solitude ? De ce fait, beaucoup de maîtres connaissent le retour à la maison avec les accueils en fanfare de leur compagnon mais déchantent bien souvent à la vue du nouveau canapé déchiré et des oublis éventuels sur le tapis… Des solutions existent afin d’occuper son chien et de limiter les dégâts du quotidien causés par vos absences !

Déterminer la cause d’un comportement négatif

Afin de pouvoir mettre en place des solutions, il vous faudra déterminer la cause d’un comportement non désiré. Votre compagnon doit-il rester seul  de nombreuses heures ? S’il s’agit d’un chiot, peut-être n’a-t-il pas encore fini son apprentissage de la propreté. Votre compagnon est-il anxieux lors de votre départ ?En effet, de nombreux chiens présentent les symptômes de ce que l’on appelle l’anxiété de séparation et détruisent de ce fait ce qu’ils trouvent dans leur environnement afin d’évacuer une frustration. Par ailleurs, votre chien s’ennuie-t-il et a-t-il de quoi s’occuper quand vous partez? Peut-être s’agit-il également d’un manque d’exercice. Lui accordez-vous assez de temps à l’extérieur et de façon journalière ?…

Comment réagir ?

- L’apprentissage de la solitude se fait très tôt

Il vous faudra progressivement habituer votre compagnon à rester seul. S’il s’agit d’un chiot, pensez à vous absenter en augmentant petit à petit les délais et en lui laissant de quoi l’occuper quand vous partez, que ce soit des jouets spécifiques en matériaux résistants afin qu’il puisse faire ses dents ou encore des friandises prévues à cet effet comme des oreilles de porc séchées, des tendons de boeuf ou encore des bois de cerf. Privilégiez des os à mâcher d’origine naturelle. Cependant, si dans le cas de votre chien ces friandises sont contre-indiquées, pensez par exemple à lui laisser un nouveau jouet à la place.

- Brisez les rituels

Votre chien passe son temps à vous observer, de ce fait il sait très bien que le fait de prendre vos clés sur la table et mettre votre veste signifie que vous partirez de la maison et cela pourrait engendrer de l’anxiété. Afin qu’il ne soit pas conditionné sur ce modèle, simulez par exemple le fait de prendre vos clés et mettez vos chaussures ou votre veste sans raison particulière.

- Oubliez les  marques d’affection démesurées avant un départ imminent

En effet, cela ne ferait que renforcer son mal à gérer sa solitude. Pensez « chien ». Celui-ci ne comprend pas forcément pourquoi vous lui faites la fête à un moment donné et pourquoi vous disparaissez quelques minutes plus tard…Soyez le plus cohérent possible dans vos gestes.

- Ne punissez pas un oubli de sa part lors de votre absence

Cela peut être très frustrant pour vous de rentrer à la maison pour y retrouver votre parquet jonché d’urine. Toutefois, c’est également frustrant pour lui d’être puni pour une action terminée. Un chien vit dans le présent et ne fait donc pas la relation entre votre réprimande et un acte passé.

 

Les astuces pour occuper son chien

- De l’exercice chaque jour

Votre chien à besoin de pouvoir se dépenser chaque jour afin d’être bien dans sa tête et dans ses pattes. En effet, de nombreux comportements indésirables surgissent lorsqu’un chien n’a pas l’occasion de se dépenser assez en extérieur. Pensez-donc à lui offrir l’occasion de sortir de façon régulière afin  d’évacuer un trop plein d’énergie et qu’il ne pense plus qu’à se reposer en rentrant à la maison.

- Limitez son espace de vie quand vous partez

Au plus votre chien disposera d’une grande partie de la maison quand vous partez, au plus cela risquerait de le stresser. Laissez-lui donc un espace plus restreint ou il se sentira plus à l’aise et en sécurité quand vous partez, cela lui laissera également moins l’occasion de détruire ce qui l’entoure.

- Proposez-lui un jouet d’occupation de type « KONG »

Ces jouets sont élaborés spécialement en matériaux résistants et non nocifs pour votre chien et font aujourd’hui partie des meilleurs jouets destinés à occuper son chien sur le marché. Vous pouvez les remplir de friandises, de croquettes ou encore de pâtée, de fromage frais, les congeler en été etc… Cela promet de longs moments d’amusement pour votre compagnon mais aussi une stimulation mentale car ce dernier devra trouver le moyen de faire tomber les friandises du jouet et pourra le mâcher pour y faire ses dents et s’occuper. Cela permettra également à votre chien d’assimiler votre départ à quelque chose de positif puisqu’il pourra dès lors voir celui-ci comme un moment agréable ou il reçoit des friandises.

 

- Un bruit de fond

Certains bruits de fond comme ceux de la radio peuvent apaiser votre chien lors de votre absence et lui permettre de moins réagir aux autres bruits du quotidien (une porte qui claque, des voisins bruyants etc…). Il vous faudra tester cela avec votre compagnon car certains chiens y sont très réceptifs et d’autres moins.

- Les fleurs de Bach

Si votre chien présente de légers symptômes d’anxiété, une cure de fleurs de Bach pourrait l’apaiser. Renseignez-vous au préalable chez votre vétérinaire qui vous indiquera les doses recommandées, comment les administrer et si cela est adapté à votre cas particulier.

 

Nous espérons avoir pu vous donner quelques astuces utiles pour combler les moments d’absence et faciliter au mieux l’attente de votre compagnon grâce aux points abordés. Une journée bien remplie pour vous peut aussi le devenir pour votre chien!


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER